Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

PERIPLE EN AUVERGNE

18 Juin 2013 , Rédigé par Jacques G Publié dans #Automobiles

 Au cours du mois de mai, six équipages du 32 Deuche Club ont effectué une balade de 10 jours en Auvergne. Ci-après, vous trouverez le compte-rendu de cette "promenade  printanière". Le texte et les photographies sont dues à Jacques G, initiateur et organisateur de ce voyage.

 

                                                                                    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

Premier jour.

Jeudi 23 mai 8h00, c’est le départ pour l’aventure auvergnate. La météo n’est pas terrible, mais hauts les cœurs.

Premier rendez vous au parking du Mouzon. Jacques, Monique, Daniel et Maguy retrouvent Guy, Huguette, Michel et Josiane. Pendant que nous nous saluons, Jacques s’aperçoit que l’Acadiane penche un peu trop à l’avant gauche. Et pour cause, le pneu avant gauche est dégonflé. Bon début !

Allez, on change la roue et nous prenons la route pour la direction de Beaumont de Lomagne, où nous devons retrouver Marly et Angélique. Arrivés au parking Intermarché de Beaumont  de Lomagne, nos deux amies nous attendent sagement.

photo 1 marly à beaumontLe temps d’acheter quelques viennoiseries au supermarché, nous redémarrons en direction de Montauban, pour récupérer le dernier équipage, Sylvain et Guylaine au parking de Brico-dépôt  , sortie 60 de la rocade vers Caussade.

Nos amis, nous attendent sagement.photo 2 sylvain et guylaine  Tout le monde est réuni, l’aventure peut démarrer.

Direction, Cahors, première étape et visite de la ville. Nous y sommes rendus à 10h30. Nous trouvons un parking à l’entrée de la ville,

photo 3 cahors la navette

 avec une navette gratuite   qui nous mène au centre ville. Sympa.

Nous allons alors déambuler dans la vielle ville, voir la basilique

photo 5 cahors la basilique

photo 6 cahors la cathédrale cloitre , principal monument, et ensuite le vieux pont (Le Pont Valentré).photo 6 bis pont valentré cahors Les appareils photos sont à l’ouvrage, chacun veut avoir un échantillon de souvenirs.

L’orage menace, nous devions pique niquer sur la route de St Cirq Lapopie, au village de Bouziès. Pour le pique nique c’est râpé, nous nous installons dans un petit resto ouvrier, cuisine familiale, copieuse et très bonne.

Nous devions prendre un bateau pour naviguer sur le Lôt. Hélas, nous sommes averti que le débit du fleuve ne permet pas cette balade. Nous nous concertons, et nous choisissons d’aller visiter une grotte préhistorique (Grotte de Pech Merle) photo 7 grotte de Pech Merle  vers Cabrerets. Très belle visite d’une heure et demi, nous apprécions les peintures rupestres (bisons, chevaux, éléphants, mais pas de représentation de 2cv,…. !) , les stalactite, les stalagmites et autres curiosités.

Nous reprenons la route pour visiter St Cirq Lapopie, classé comme un des plus beaux villages de France. On se sent plongé en plein Moyen Age, superbephoto 8 st cirq Lapopie

photo 9 St Cirq la Popie

  . L’heure tourne , il est 18h, il nous faut encore rouler pendant 1 heure pour arriver à notre première étape, à Payrac, hôtel La légende. Nous sommes attendus devant l’hôtel photo 11 hotel Payrac par le patron, qui nous indique un lieu de stationnement, et nous  précède dans son établissement pour nous attribuer des chambres confortables.

A 20h nous accédons à la salle de restauration, la table est dressée. L’apéro obligatoire pour tous.

Le diner est servi, c’est très bon et copieux. Le patron nous fait la surprise d’une animation impromptue. En effet, deux chanteurs musiciens, de ses amis, en vacances ici, ont décidé de nous divertir pendant le diner. D’abord des chansons françaises (Aznavour, Renaud, Michel Delpech,…), puis des chansons rock and roll, (Les Beatles, Fats Domino, Elvis,…..). Super soirée. Nous les applaudissons chaleureusement. Il est déjà 23h, il est temps d’aller dormir. Demain départ à 9h.

 

2eme jour.

Vendredi 24. Le temps est maussade, quelques gouttes de pluie. Direction Rocamadour. Après une ½ heure de route, nous arrivons à ce village exceptionnel.photo 12 rocamadour  Il est adossé à la falaise avec sa basilique St Sauveur, son château et ses maisons moyenâgeuses, ses ruelles étroites.

Nous attaquons le descente vers la basse ville, en visitant les moindres recoins.photo 13 rocamadour

photo 14 rocamadour

photo 15 rocamadour

photo 16 rocamadour

 Nous trouvons même une porte au nom d’Hugon photo 17 porte hugon rocamadour

photo 17 bis on pompe. Pierre Yves auraient-ils des ancêtres ici ? Superbe visite.

En revenant au parking, Jacques remarque que sa roue avant droite est à plat(dégonflée ou crevée ?) , il essaie de la regonfler, il faut arriver jusqu’à Mauriac en espérant que cela tiendra.

Il est 11h, compte tenu du temps pluvieux, hors de question de manger dehors. Quelques jours avant le départ, Jacques a contacté la mairie de Meyssac, pour leur demander s’il ya avait une Halle pour pique niquer à l’abri. La secrétaire de la mairie nous a réservé un local , l’ancienne cantinephoto 18 cantine de mayssac

photo 19 cantine 2  Un local chauffé, bien équipé, ce qui nous a permis de manger à l’abri. Nous remercions chaleureusement la secrétaire de Mairie  et monsieur le Maire pour leur gentillesse et leur hospitalité. Pour les remercier, nous avons fait un tour de village avec nos Deuches et nos klaxons.

Après 5 kms, nous arrivons à Collonges la Rouge. Village remarquable par la couleur des maisons, bâties avec du grès rouge, d’où le nom du village. Nous déambulons dans ce site très beau. Le temps est sage, pas de pluie photo 20 collonges 1

photo 21 collonges 2

photo 22 collonges 3photo 23 collonges 4photo 24 collonge 5

Pendant que Jacques tient la conversation à la sorcière du coin

photo 25 bis collonge Marly y a trouvé un beau chevalier servant.

Il est 15h30, il est temps de reprendre la route vers Mauriac, via Argentat.  2 heures de trajet avec une halte à Argentat. Visite très rapide à cause de la pluie, Nous nous réfugions dans un salon de thé au bord de la Dordognephoto 26 argentat 1 pour se réchauffer et déguster un bon chocolat chaud.

Allez, encore un effort, il faut rejoindre le centre de vacances du Puy Mary, à Mauriac où nous allons séjourner 3 jours et 4 nuits.

A 19h , nous y sommes sous la pluie battante. Nous sommes très bien accueillis . Nous posons nos affaires dans les chambres, et direction la salle de restauration. Beaucoup de monde déjà, des clubs de randonneurs sont aussi là. Notre table nous attend. Nous sommes servis, menu local, l’aligot.

Le responsable des animations vient nous voir et s’entretien avec Jacques pour nous guider sur nos visites. Compte tenu du temps prévu (neige et pluie), nous décidons d’aller à Vulcania .

Les soirées sont animées, ce soir de la musique et des chansons.

Il est 22h, tout le mode au dodo. Demain départ à 9h, après un petit déjeuner copieux.

 

3eme jour.

Le temps est mauvais, de la pluie et de la neige fondue.

Il y a le problème de la roue de Jacques à régler. En arrivant au parking il constate que la roue est à plat. Daniel lui prête une roue, et  part avec lui chez un marchand de pneus. Bien reçu par le commerçant qui s’occupe tout de suite de son problème. Les deux roues ont des chambres à air qui sont percées. Pas de problème, en ½ h de temps, des chambres à air neuves sont mises et les roues montées. Merci à eux pour leur travail et leur gentillesse.

De retour, il est 9h 45, il est temps de partir vers Vulcania près de Clermont Ferrand,2 heures de route. Au fur et à mesure  , la neige tombe de plus en plusphoto 27 vulcania

photo 28 vulcania  Grâce au GPS, nous maintenons le cap, en fin de parcours, nous prenons une petite route de déviation passant dans une forêt enneigée. Après quelques problèmes de repérage de la route, nous arrivons au Parc de Vulcania. 

Peu de monde, vu le temps. Tant mieux nous ne serons pas gênés par la cohue.

Avant d’aller dans les différentes attractions, nous pouvons pique niquer sans problème dans le bâtiment principal.photo 32 vulcania 3

photo 33 vulcania 4 Après un rapide conciliabule entre nous, nous décidons de vaquer librement et de nous retrouver  à 17h pour repartir.

Nous partons vers les attractions proposées :

Magma explorer , à bord d’une navette, nous plongeons dans les profondeurs de la Terre vers la couche magmatique, pendant 7 mn, chaleur, vibrations, secousses, rien ne nous est épargné. Les sensations sont fortes .photo 34 vulcania 5

photo 35 vulcania 6Réveil des géants d’Auvergne, nous voilà plongé dans le temps où les volcans se créèrent,  puis nous revenons vers notre temps, avec enfin une simulation du réveil de ces géants endormis. Des images en 3D avec lunettes spéciales, des effets spéciaux pour nous plonger dans la réalité des phénomènes époustouflants.  

Mission Toba, en hélicoptère avec des images 3D, nous  survolons un supervolcan, toujours avec des effets spéciaux à couper le souffle.

Volcans sacrés, embarquement dans une petite soucoupe , pour un voyage à travers les âges et les pays , au cœur des légendes qui racontent la vie des hommes et des volcans. photo 37 Mauriac soirée 

Terre en colère, installe sur une plateforme mobile, vous choisissez les forces de la nature qui vont se déchainer et que vous allez affronter (tornade, tremblement de terre, avalanche, vague tueuse,….). Des effets spéciaux et des frissons garantis. 

Planète dévoilée, Embarquement pour un voyage virtuel à la rencontre de la planète bleue. Des images exceptionnelles.

Dragon ride, Plongée en 5D pour une descente vertigineuse dans les profondeurs terrestres à la rencontre de créatures fantastiques et mythologiques. Superbe réalisation.  

Enfin, beaucoup d’expositions statiques en images et vidéos sur les volcans du monde entier.

Hé, vous avez vu l’heure, les amis ? il est temps de rentrer vers Mauriac, après une excellente après- midi .

A 19h nous voilà de retour au centre de vacances, non sans avoir donné le biberon à nos vaillantes titines, à la station Intermarché du coin.

Bon souper, au menu, un plat local , le pounti.  Au dessert  nous fêtons l’anniversaire de mariage de Daniel et Maguy  .Ce soir, à 21h  l’animation est le jeu de quille auvergnat. Michel, Guylaine et Jacques se sont inscrits. Guylaine a fait mieux que les hommes.

Nous sommes contrits !

Bon, il est 22h30, il est temps de sonner l’extinction des feux, demain la journée sera longue.

 

4eme jour

Coup d’œil sur la météo. Pas terrible, on fera avec. Après avoir composé notre panier pique nique, 9h c’est le départ. Direction, Bort les orgues, ses orgues, son barrage et son château sur l’eau. A 10h, nous y sommes.

Nos deuches prennent de la hauteur, pour aller admirer des coulées basaltiques en forme d’orgues.

Arrivant sur le site, on cherche de belles colonnes hexagonales en basalte noir. Rien à l’horizon, si ce n’est des rochers grisâtres qui peuvent être ce que l’on cherche. En effet un écriteau indique que les orgues sont là.photo 41 les orgues Tant pis, on est refait. Allez, direction le lac de barrage  et son château (Le Château de Val)photo 42 chateau de val bort les orgues Nous ne sommes pas déçus. C’est féérique.

Après moultes photos du panorama, direction de Mont Dorephoto 44 le mont dore . Après 1h de route, et quelques flocons de neige, nous arrivons au pied du funiculaire qui devrait nous hisser au sommet . Hélas, nous arrivons trop tard, c’est la pause méridienne pour les servants de cette machine.

Nous avons faim, nous nous installons sur le parking pour mangerphoto 45 pique nique mont dore Juste un rayon de soleil, pour réchauffer l’atmosphère du lieu.

A 14h00, nous repartons direction St nectaire et son fameux fromage. Nous arrivons vers 15h, la visite de la fromagerie ne commençant qu’à 15h30, nous grimpons vers la butte où se trouve le village et son église pour la visite.photo 46 St nectaire 1

photo 47 st nectaire 2

Nous redescendons pour la visite de maison du St Nectaire.

  Explications et dégustations comblent notre attente.

17h, il est temps de reprendre le chemin du retour, pour voir deux lacs de cratères, le lac Pavin  et le lac Chauvetphoto 50 lac chauvet 1

photo 51 lac chauvet 2

photo 52 lac chauvet 3 Retour sur Mauriac à 19h00 avec une journée bien remplie. Un bon repas nous attend, ce soir c’est dimanche, pas d’animations. Bien , au dodo, et à demain.

5eme jour

Aujourd’hui, dernière journée à Mauriac.  Au programme, d’abord visite de Mauriacphoto 53 mauriac 1

photo 54 mauriac 2

, la Maison de la Salers photo 58 salers 1 et visite du village de Salers ,

photo 60 Salers 3

photo 61 salers 4

photo 62 salers 5 Nous apercevons le massif du Puy Mary,photo 63 puy mary la route est coupée , nous ne pourrons y aller.Le cœur de l’élevage de la vache de race salers. Très sympa comme visite et comme accueil. Nous sommes conviés à la dégustation des produits régionaux.Nous faisons provision d’apéritifs traditionnels (Gentiane salers et Biloute, fromage Cantal de Salers,..etc)

Allez en route, il est pas loin de 11h00. Il faut trouver un coin pour pique niquer, et rejoindre Landeyrat, où nous sommes attendus au Vélorail du Cézallier à 15h00. Il y a du chemin à faire pour rejoindre la gare .

Pas de bol, nous sommes retardé par une estive (transhumance de bovins de salers vers la montagne). Nos deuches se retrouvent au milieu du troupeau.Photo 67 Estive Salers

Photo 68 Estive Salers Les vaches et leurs petits nous regardent d’un œil curieux, mais assez amical. Nous arrivons enfin avec ¼ d’heure de retard. C’est pas grave, la responsable de cette activité, est très contente de nous voir avec nos 2CV. Quelques consignes, nous embarquons sur 3 vélo-rails de 4 places. Allez , en avant les pédales, pour le moment cela descend en pente douce sur les 5 kms du trajet. Houlala ! le retour sera plus difficile.photo 70 velorail

photo 71 velorail 2

Au bout d’une ½ heure , nous arrivons en bout de voie, près d’une belle cascadephoto 73 cascade velorail dont les flots vont serpenter dans les creux du champ herbeux  et fleuri

photo 73 ter fleurs velorail(gentiane, violette, jacinthe, œillet, la flore sauvage..) Repos avant de repartir en pédalant dur pour retourner au départ. 1 heure après tout le monde est là. Avant de partir, la responsable du vélorail, souhaite prendre ne photo de nos voiture devant sa gare. Ce que nous lui accordons bien volontiers , eu égard à sa gentillesse. Nous repartons vers Mauriac, dans un concert de klaxons qui amuse les spectateurs présents.

19h00, nous sommes de retour, encore content de notre journée. Ce soir , après un bon repas, l’animation sera les danses régionales (la bourrée principalement) avec un groupe folklorique du coin.

Après la prestation, des spectateurs sont invités pour rejoindre les danseurs et s’initier à la bourrée.

Guylaine ,Maguy, Josiane et Monique vont sur la piste et dansent comme si elles étaient originaires de la région. Nos femmes , nous épatent encore.

Au lit, demain on quitte Mauriac, destination Laguiole.

6eme Jour

Toujours la pluie, les bagages sont chargés. Jacques s’inquiète du temps pour le pique nique de midi.

Après un petit conciliabule, on décide de manger à la cafétéria Intemarché de St Flour.

9h, on démarre vers Murat, puis on arrive à St Flour vers midi. Direction la cafétéria. Un bon petit repas pas cher, nous voilà prêt pour la suite.

Toujours sous la pluie et le froid, nous arrivons au pied du viaduc de Garabit. Super ouvrage de l’ingénieur Eiffel. Puis, nous nous rendons à l’embarcadère pour visiter en bateau les gorges de la Truyère , la rivière enjambée par le viaduc. Nous rencontrons un drôle de personnage perdu dans le coin, un autonomiste corse incognito qui se dit s’appeler Sylvain. Nous l’emmenons tout de même avec nous sur le bateau. Vaut mieux avoir les faveurs de ces gens là…….La promenade débute, et nous découvrons un beau panorama même sous la pluie.photo 81 panorama La truyère

La visite prend fin, nous prenons la route afin de rejoindre  Chaudes Aigues et sa station thermale et se bains ludiques.photo 82 chaudes aigues Nous allons passer 2h dans les piscines chaudes à bulles, à remous et à courants. Utiliser le hammam, enfin toutes les installations pour nôtre bien être. C’est super.

Les 2 heures sont vite passées hélas, il nous faut rejoindre Laguiole  et notre hôtel.  Nous sommes bien accueillis par le patron sur le parking, ravi de voir nos deuches.  

Un bon repas régional nous est servi, la truffade en plat principal. La pluie est toujours là.

 

7eme jour

Aujourd’hui, le temps est toujours à la pluie. Au programme nous devons d’abord visiter une vraie coutellerie Laguiole, où se fabrique le vrai couteau. Nous visitons le musée, puis nous sommes conviés à la visite guidée de l’usine « artisanale », car chaque couteau est fabriqué à la main et demande environ 48h de labeur.

Sylvain, toujours muni de son « vrai » Laguiole, le montre à la vendeuse qui lui prend, pour lui donner son aspect neuf d’antan ; nous rencontrons le patron, qui est un amateur de vielles voitures, et qui restaure une vielle 2cv de 1963. Il est ravi d’avoir en face des amateurs de 2cv.

Nous regagnons nos voitures sous la pluie, tant pis pour Aubrac et St Chély d’Aubrac, nous filons vers le « canyon de Bozouls », une curiosité de la nature à ne pas manquer.photo 85 bozouls

photo 86 bozouls1 En effet le village est construit autour des falaises creusées par le cours d’eau (style Bonifaccio). Nous avions réservé le repas dans le restaurant du coin. Arrivée à midi, pour se mettre à table. Vers 14h, un rayon de soleil, nous invite dehors. Nous partons faire des photos de ce village. Un ¼ d’heure après, c’est la pluie battante. Nous regagnons nos 2CV, en direction de notre prochaine étape, Séverac le Château ; Nous arrivons vers 17h à l’hôtel, nous nous installons, puis comme l’averse est passée, nous allons visiter le village et son château en cours de réhabilitation.photo 87 severac le chateau

photo 88 Séverac le chateau  A 20h, apéro et diner. A 22h tout le monde regagne les chambres pour retrouver Morphée. A demain, en souhaitant un temps pas trop pluvieux.

 

8éme jour

Une pluie fine intermittente nous prend au saut du lit. Après un bon petit déjeuner, nous partons vers les gorges du Tarn, vers Ste Enimie, en passant par des points de vue exceptionnels, le village de La Malènephoto 89 La Malène  Nos vaillantes 2cv, amorcent les routes pentues, qui nous mènent après beaucoup de virages en épingles à cheveux vers le sommet des gorgesphoto 90 les gorges du Tarn   et nous mener au fond des gorges vers  St Chély du Tarnphoto 91 St Chély du tarn  , et Ste Enimie, un beau village de France.  photo 92 Ste EnimieNous nous arrêtons pour photographier le site et faire nos emplettes pour le pique-nique que nous allons faire en retour à La Malène, suivant l’avis judicieux de Guylaine, charmée par ce coin. Quelques gouttes de pluie, nous rendent inquiets, mais ce n’est pas justifié. Quand nous arrivons, le soleil nous attend, et nous installons, sur le bord du Tarn, sous un beau saule pleureur.photo 93 pique nique Il est 14h, nous plions nos affaires, et en route pour Millau et son viaduc.

Vers 15h30, nous arrivons dans Millau, Jacques aperçoit les indications d’un panneau qui nous mènera vers un point de vue exceptionnel. La route est parfaite pour nos 2cv.

En effet après, avoir roulé sur une route sinueuse, tout juste carrossable, nous voilà sur un perchoir avec une vue à couper le souffle, le viaduc à gauche et la ville de Millau dans la vallée du Tarn à droite.photo 94 millau pont

photo 95 millau ville Un vol de rapaces tourne au-dessus de nous pour nous observer .

Allez en route, pour la prochaine étape pour Roquefort sur Soulzon et ses caves de fromages.

Nous arrivons à nous garer tant bien que mal. Notre guide Sylvain, nous entraine vers une première cave « Roquefort Gabriel Coullet »,photo 96 coulet

photo 96bis roquefort Coulet pour la visite, la dégustation, et éventuellement des achats.

Puis nous allons dans une autre cave, en face »Roquefort  Le Papillon ».Mêmes éléments pour la visite. Tout de même, plus complète et plus longue. photo 97 papillon

photo 97bis roquefort le papillon


Tout le monde ayant fait son choix de Roquefort, nous partons vers notre dernière étape-gite, St Affrique, pour notre dernière nuitée.

Nous sommes bien reçu, nous nous installons dans nos chambres, en nous donnant rendez vous pour l’apéro et le diner.

Après un bon repas régional, et nos discussions à table, il est 22h donc, l’heure de partir nous coucher. Demain dernière progression vers le retour.

9éme jour

Aujourd’hui, le temps est nuageux , mais pas pluvieux. Les bagages chargés, nous prenons la route vers Albi, sa cathédrale, sa vieille ville  et ses ponts.photo 99 albi 1

photo 100 albi 2

photo 101 albi 3

photo 102 albi 4

 A 10h nous y sommes, et nous déambulons dans la ville.

A midi, quelques achats pour compléter notre pique nique. Celui-ci est pris sur le parking, le soleil nous sourit enfin. A  14h, Guy et Huguette, nous quitte pour aller chez leur fille qui habite aux alentours. Sylvain et Guylaine, aussi, en direction de Toulouse par autoroute. Michel et Josiane aussi décident de partir un peu avant nous. Bien ils restent Marly et Angélique, Daniel et Maguy, Jacques et Monique. Nous partons direction Montauban, pour éviter la cohue sur le périphérique toulousain, et les routes inondées.

A Beaumont de Lomagne, nous lâchons Marly et Angélique.  Et nous rentrons à Auch , en regardant les cultures inondées de part et d’autre de la route.

Tout le monde est satisfait de ce voyage, et demande ce que l’on fera l’année prochaine. Telle est la question !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article