Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

LA RONDE DES CRECHES 2011

10 Janvier 2011 , Rédigé par Lumaga Publié dans #Automobiles

Qui dit "habitude"

Dit souvent "lassitude",

Certains de ne pas se tromper,

Les vieux couples peuvent en témoigner.

Aussi, pour briser la monotonie,

Le 32 Deuche Club a-t-il choisi

Pour sa première sortie de l'année,

De rompre avec le passé.

C'est la raison pour laquelle,

Sans la moindre querelle,

Il renonce à la ronde nocturne

Pour... une promenade  diurne.

 

 Cependant, le 32 Deuche Club ne déroge pas complètement aux errements antérieurs: il débute sa saison par la fameuse ronde des crèches, celle du canton de Miradoux dont la réputation n'est plus à faire et où, chaque année, quelques bénévoles mettent toute leur méticulosité au service du Petit Jésus afin de lui ériger sa maternité selon un thème déterminé, celui de 2011 étant "les capitales européennes".

Si le temps des cathédrales est fini, celui des étables ne l'est pas moins... Maintenant Marie enfante presque dans la luxure!

Le rassemblement est fixé à Sempesserre, à 9h30. Olivier, le Président nous y attend. Malgré le brouillard enrobant le village, l'ambiance du club émerge déjà: les 32 deuchistes sont ravis de se retrouver: à n'en pas douter, ils vont encore vivre une excellente journée et partager quelques heures de bonheur. A deux ou trois exceptions près, le "noyau dur" du club est présent. Les quelques phénomènes manquants  sont à pied d'oeuvre pour le bien de la communauté...

La crèche de Sempesserre invite à découvrir la ville de Vienne, avec notamment la cathédrale Saint-Etienne, et le château de Schönbrunn.

32D.0004

Après trois petits tours de Valse avec le Camarade Strauss, certains 32 deuchistes se préparent psychologiquement à la suite du "voyage" en se calant l'estomac. Il y va alors du café bien corsé au churros bien sucré certains ne reculant pas devant un vin rouge bien chauffé.

Nos chères 2CV ne craignent pas les longs périples. Virtuellement, en quelques minutes elles nous transportent de l'Autriche à la Hongrie où nous découvrons Budapest, considérée comme une des plus belles villes d'Europe. En fait, nous n'avons roulé que sur les quelques kilomètres qui mènent à Sainte-Mère.

Pour la deuxième fois de la matinée, au nom du club, Nicole félicite les auteurs du superbe travail offert à la vue des nombreux touristes venus de loin.

32D.0021

32D.0018

Pour dire toute la vérité, il faut admettre que la gent féminine est plus sensible aux travaux de miniaturisation que les hommes. Aussi, est-ce avec un élan tout naturel que les bipèdes masculins quittent les rives du Danube lorsqu'ils voient apparaître le cher Claude dans la superbe Charleston qu'il vient de restaurer (dans le salon...) Il est vrai que le pape de la Deuche a effectué un travail d'artiste dont il a toutes les raisons d'être fier. Claude joint ici l'utile à l'agréable: il effectue la ronde des crèches et peaufine les derniers réglages de son bicylindre.

32D.0016

A 10h30, nous traînons nos pneus du côté de Castet-Arrouy qui dévoile tous les charmes des Pays-Bas au travers d'Amsterdam. Ici encore la Charleston a encore plus de succès, certains touristes "autobussés" n'hésitant pas à délaisser quelque peu la crèche au profit du bolide "chevronné"...

Le timing est respecté: A 11h, les titines foulent le sol d'Athènes, plus précisément celui de Plieux où, les années précédentes, se terminait notre périple crécheux.

En fait, nous ne sommes qu'à mi chemin: il est vrai que l'Europe est grande!

 32D.0025Aux alentours de midi, telles des mouches sur un pot de miel, les 2cv se ruent vers la salle de l'ail de Saint Clar, non sans avoir fait une petite halte au centre du village où la crèche montre quelques scènes de la vie romaine. Cet arrêt s'avère rapide car les estomacs crient famine. Avec plaisir, nous découvrons les absents de la matinée qui se sont dévoués pour préparer le déjeuner et l'avant déjeuner. Pour la circonstance, Florence a quitté sa robe de secrétaire adjointe pour enfiler l'habit de barmaid tandis que Denise s'est consacrée aux entrées. Pascal, Pierre-Yves et Jean Louis, quant a eux, ont usé de tout leur savoir-faire pour offrir à l'assemblée affamée des grillades cuites à point.32D.0035

32D.0032

32D.0042

32D.0038

Tous les ingrédients sont réunis pour que le repas s'éternise un peu: en fait, au chaud, dans une ambiance sympathique, nous prenons plaisir à être ensemble et apprécions  les pâtisseries dont Nicole a le secret. Merci Nicole, tu es une mère pour nous!32D.0034

Au dessert, c'est justement le moment où Francis et Gisèle Pendaries, amis de Pascal et Florence, prennent une heureuse initiative. Il décident de s'inscrire au club et, joignant le geste à la parole signent le chèque de leur première cotisation. A l'unanimité, nous leur souhaitons la bienvenue dans la sphère des 32 deuchistes.

32D.0045

Presque au moment de reprendre la route en direction  de Madrid, Pierre-Yves annonce qu'il y a encore des restes et convie, ceux qui le désirent, à venir les partager dans la soirée. Nombreux regrettent d'avoir quelques contraintes....

Madrid, c'est à dire Peyrecave est vite traversé mais de manière cependant suffisamment lente pour que "le curieux" découvre, sur un mur empierré, un Père Noël qui "prend son pied"... La photo s'impose!

32D.0053

Il est maintenant un peu plus de 16h lorsque nous quittons Lisbonne, la Lisbonne reconstituée parmi les vieilles pierres de Saint Antoine. Ici encore le travail s'avère  remarquable.

A Flamarens, la crèche a changé de place. Cette année, elle est érigée dans l'église en cours de restauration, et représente Paris sous un angle assez moderne de telle sorte que face au Moulin Rouge, toute idée de crèche disparait. C'est peut-être la raison pour laquelle le badaud ne peut voir ni les saints, ni les seins...32D.0057Ce tour européen se termine à Londres, Londres reconstitué de merveilleuse façon sous la halle de Miradoux. Nombreux sont ceux qui prétendent que cette crèche est certainement la plus belle du circuit...DSCF7519.JPGA 17h, le 32 deuchiste visualise déjà le chemin qui le ramènera à sa case. Erreur! C'est sans compter sur Christiane qui, comme les années précédentes, invite tout le monde à prendre le café chez elle. Pas question de refuser, Christiane se vexerait!

Le convoi s'ébranle donc vers Miradoux "campagne" découvrant au passage la construction d'un parc solaire d'une trentaine d'hectares.

Dans cette maison, le café c'est comme le vin: quand il est tiré, il faut le boire!

Le sourire de Christiane traduit son plaisir de recevoir.

32D.0059Après une longue pause chez notre hôte du jour, les 32 deuchistes se quittent en fonction de leurs obligations personnelles. Les uns rentrent chez eux, les autres, une vingtaine, retrouvent la salle de l'ail pour quelques heures supplémentaires de plaisir partagé.

 

Merci à tous les acteurs de cette journée!

 

PS: Le choix d'une ronde des crèches le jour peut se poser: effectivement, il manque les lumières qui apportent peut-être un charme particulier aux crèches. Cependant, les 32 deuchistes étant par nature tous des lumières (parfois clignotantes), n'ont pas besoin de ces artifices... N'est-ce pas René????


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article