Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

HY? CA VA BIENTÔT ROULER...

24 Mars 2011 , Rédigé par GG Publié dans #Automobiles

Samedi 5 mars

          Après de trop longs jours d'attente, le maître-cylindre revient enfin de réparation: il n'y a plus de temps à perdre! Dès réception du colis, Claude délaisse sa chemise blanche immaculée, enfile sa cote et se lance dans le remontage de cet organe indispensable à la sécurité du véhicule et, éventuellement, à celle de ses passagers . Alors que le travail est déjà bien avancé, il est rejoint par les sieurs Jacques et Jean-Louis.

          Cette pièce remontée, les trois compères constatent avec regret qu'avant de faire rouler le "monstre", il y a lieu de décoincer encore quelques gouttes d'huile et de changer certains autres éléments mécaniques plus ou moins souffreteux...

Mercredi 9 mars

          Afin de  continuer cette rénovation dans des conditions plus pratiques, un déménagement du véhicule s'impose: il vaut mieux, à l'avenir, travailler à l'abri des intempéries. Le HY est  amené en Lomagne.., plus précisément à Saint-Clar, chez le nouvel "agent" Citroën dont le garage se situe non loin de l'entrepôt du plâtrier et de celui du charpentier...

HY 0042

                     Là,  Claude, Christian et Olivier établissent la liste des réparations à effectuer sans tarder. Les "mécanos" savent exécuter, mais il leur manque la matière première... Soudain, Christian se souvient qu'il possède une relique, un HY gisant au fond d'un bois. En bons chirurgiens urgentistes, les trois acolytes imaginent immédiatement un prélèvement d'organes suivi de quelques greffes qui, à n'en pas douter, réussiront sans rejets.

Dimanche 13 mars

               Les trois condisciples se retrouvent au fin fond du bois cabiacal face à la "bête" inanimée. Ils commencent par la sortir délicatement craignant à tout moment un soubresaut de la vieille carcasse. Malgré quelques gémissements grinçants, l'animal reste docile. Il est parfaitement conscient que son coup de grâce ne saurait tarder.

               Dans ce bloc chirurgical à ciel ouvert, scalpel, cutter, ciseau, ébarbeuse en main, les praticiens se mettent au travail et commencent par découper la cabine pour en sortir l'ensemble "moteur-boite" avec son essieu. Ils récupèrent deux cardans en bon état dont l'un fera l'affaire sur le véhicule du club.

               L'opération se continue par le renversement de l'arrière de la carcasse afin d'en récupérer l'essieu arrière et, plus particulièrement le roulement de bras gauche, en parfait état. Il remplacera celui de notre HY.

               A l'issue de cet exercice physique intense,  Christian s'engage à dégripper les quatre cylindres de roue du véhicule d'origine et à tenter de sauver les roulements des roues en remettant les galets en place. "A coeur vaillant, rien d'impossible..."

Samedi 20 mars

             Christian a tenu son engagement. Il faut maintenant opérer à la transplantation des organes. A l'équipe médicale se sont joints Jacques et Pierre-Yves qui, eux, opéreront dans des domaines différents. Pour l'heure, il n'est nullement question d'adopter le vocabulaire des rats d'états-majors ou des souris de cabinets ministériels, pas question d'opter pour le "y'a qu'à" ou le "faut qu'on"... Pour l'heure, il faut marner!

             Olivier, avec son calme légendaire, attaque les freins arrière qui, pour les initiés paraissent relever de la simplicité mais restent toujours complexes pour le profane...

HY 0047

HY 0048

          Quant à Christian et Claude, ils s'affairent sur les freins avant qui ressemblent à de véritables puzzles. Christian ne craint pas pour ses doigts généralement manucurés: bien noirs de graisse, ils constituent l'un des éléments de son bonheur du moment. 

          Claude, plus calme, apporte un peu de sérénité autour de l'établi. Pour lui, peu importe la vitesse de remontage: il attache une grande importance à la finition du travail!

          Accroupi, parfois dans des positions encore moins confortables, Jacques enlève  toutes les traces de rouille qu'il trouve sous les ailes du HY tandis que Pierre-Yves se lance dans des travaux de carrosserie. Il doit changer une partie du montant droit de la porte coulissante. Il y a du découpage et de la soudure en perspective!!!

          Hormis le frottement de la clef de 17 sur le boulon de 17, hormis le bruit de l'outillage en général, seules quelques paroles fusent de temps à autre. L'atelier laisse percevoir une véritable ambiance de labeur.

HY 0055HY 0049

HY 0054          Après plus de quatre bonnes heures d'activités intenses, les mécaniciens posent leurs outils conscients qu'il reste encore du pain sur la planche d'autant que l'idéal serait que le contrôle technique puisse être passé avant le 17 avril, jour de la prochaine sortie du club: le HY, bien qu'encore très partiellement rénové, pourrait y effectuer ses premiers tours de roue, indispensables à quelques réglages.            

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article