Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

GUILLAUME REND HOMMAGE A FABIENNE

4 Janvier 2011 , Rédigé par Lumaga Publié dans #Automobiles

 


Extrait de "La Dépêche". Article du 4 janvier 2011.
Saint-Clar. Dernier hommage à Fabienne Rouillés
Fabienne dans ses jours heureux.
Fabienne dans ses jours heureux.
Fabienne dans ses jours heureux.

Guillaume, son frère, retrace le passé de Fabienne : « Elle était née en 1971, le 23 août, à Paris. Ses premiers pas dans la capitale l'ont rapidement conduite vers Le Castéron où elle est restée quelques années, chouchoutée par pépé et mamie qui s'occuperont d'elle comme si elle était leur cinquième fille. » Ses parents la rejoignent à Gramont, puis elle va à l'école à Marsac. Dès l'âge de 9 ans, des problèmes de santé commencent : une terrible maladie, « la leucémie aiguë ». Les pathologistes de Rangueil, d'une efficacité remarquable, ont réussi à l'en sortir. La sixième année, elle rechute. Elle a 15 ans, le seul recours à ce stade est une greffe de moelle osseuse. Malgré tous les appels à l'aide, les recherches de donneurs se soldent par des incompatibilités. C'est alors la propre moelle osseuse de Guillaume qui est prélevée, il n'a que 9 ans. Cette opération est la victoire sur la mort, et Guillaume en garde le souvenir intact. « Tout ce temps passé dans les hôpitaux ne l'empêchera pas de décrocher son BTS comptabilité et elle sera vite employée au sein du centre Cantoloup-Lavallée de Saint-Clar, avec Guy-Michel Cluzeau. Olivier, son compagnon, aura été d'un grand réconfort face aux assauts de la maladie. Toujours à son chevet, il a changé sa vie pour épouser celle de Fabienne, pas toujours drôle, comme elle le lui disait souvent. Bravo pour tout l'amour et le soutien qu'il t'a donné. Ce 23 décembre 2010, en regardant la télé, Fabienne a fermé les yeux et son cœur s'est arrêté de battre, tout simplement, sans un bruit. Elle n'aura pas eu le temps de distribuer les cadeaux qu'elle avait acheté pour les petits, pas fini d'envoyer les vœux à tous ses amis. »

Guillaume, son frère, aime sa « Fafa » et lui dit « adieu, et encore merci pour ta démonstration d'humilité et de courage. »

 


PS: Fabienne était secrétaire du 32 Deuche Club. Tous les deuchistes partagent la peine de Guillaume, de sa famille et d'Olivier.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article