Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

10ème RASSEMBLEMENT DU DEUCH' CAUMONT CLUB

18 Juin 2012 , Rédigé par Griss Publié dans #Automobiles

Vendredi 15 juin:

          Dire que le 10ème rassemblement DSCF0657 organisé par le Deuch'Caumont Club les 15, 16 et 17 juin fut un succès relève presque de la galéjade. En fait, ce fut un triomphe dû à une équipe dynamique, super active, énergique, menée par un sympathique Président qui, au cours de ces trois jours de fête, a pu compter sur les doigts d'une main ses heures de sommeil, tant sa disponibilité à l'égard des deuchistes fut sans pareil.                              

           Pour certains membres du 32 Deuche Club, Caumont constitue un rendez-vous incontournable. C'est la raison pour laquelle huit équipages se sont retrouvés sur la pelouse du stade de foot caumontois dès le 15 au soir, histoire de passer une bonne soirée ensemble et de se plonger dans l'ambiance bien avant les autres.  

           Compte tenu de la situation géographique des divers points de départ, le rendez-vous est donné à Caumont, et là, ce sont Rose et Daniel qui arrivent les premiers: ils ont déjà monté la tante lorsque les éléments du reste de la troupe montrent le museau de leur bicylindre.

          Après les retrouvailles, le premier exercice consiste à monter la toile de tente, manoeuvre courante pour certains, beaucoup moins pour les novices. En effet, Denise et Jean-Louis découvrent les subtilités du dressage du somptueux appartement qu'ils se sont offerts, quatre morceaux de textile accolés à l'Acadiane aménagée façon "camping-car" du pauvre. Les plus habitués au camping érigent leur chapiteau en deux coups de cuillère à pot....

          Quoi qu'il en soit, ces acquisitions aleménesques permettront une pendaison de crémaillère fort appréciée.

DSCF0471Caumont 6

          La dimension des toiles de tente n'apparaît pas comme un signe extérieur de richesse. Les deux plus grandes attirent cependant l'attention: celle de Stéphane et Vanessa correspond à celle d'une famille nombreuse. Quant à celle de Pierre-Yves et Céline, la taille presque gigantesque s'explique scientifiquement: elle permet d'amortir les ronflements du propriétaire. Cependant une isolation phonique plus sophistiquée ne relèverait pas du superflu...

                    Dès qu'Olivier arrive au volant du HY, Monique se fait un plaisir d'installer les rideaux qu'elle a confectionnés pour le véhicule. Dorénavant, la chambre à coucher présidentielle sera séparée du poste de pilotage.

DSCF0474

          A l'heure qui va bien, les boites à langoustes crient famine et chacun d'ouvrir son panier à l'issue d'une mise en bouche chipsée et arachidée à souhait! Jambon, saucisson et autres victuailles fusent de toutes parts... C'est l'occasion d'offrir un apéritif à un sympathique couple de Dordogne qui participe pour la première fois à un rassemblement deuchiste. Monsieur et Madame ne restent pas insensibles à l'ambiance de notre club dont ils ne font connaissance ici que de trop peu d'adhérents.

DSCF0486DSCF0490         Ce dîner convivial se termine par le traditionnel brûlot dont la confection revient de droit à Pierre-Yves. Un petit verre dans le gosier, quelques plaisanteries et c'est l'heure de l'extinction des feux.


Samedi 16 juin:

          Après une nuit plus ou moins salvatrice, les premiers se lèvent tôt, les flemmards s'octroient une grasse matinée jusque vers neuf heures. Tous apprécient le copieux petit déjeuner pendant que le Deuch' Caumont Club travaille déjà: en effet, les inscriptions  ont commencé et le stade se remplit aux ordres de bénévoles soucieux des alignements. La fête de la Deuche commence tandis que nous rejoignent la famille Ribo en 2CV et Jacques Duffour, au volant de sa Tangara.

          C'est l'occasion de retrouver des têtes connues, de se remémorer des souvenirs communs, de rencontrer les vierges de service, et même d'apprécier quelques vieilles voitures invitées. Outre le superbe coupé 203, au sein des 140 deuches et dérivés présents, le badaud remarque une coccinelle et une floride dans un état très correct.

 DSCF0511DSCF0514

DSCF0517

DSCF0522

DSCF0571

          A dix heures précises, le convoi s'ébranle dans un concert de klaxons et autres sirènes, convoi guidé par douze motards prudents, conscients de leurs responsabilités, motards qui remontent les files lentement sans vouloir faire montre de la puissance de leurs chevaux de fer... Le cortège part à la découverte de la campagne lot et garonnaise, tout d'abord en direction de Cocumont. Outre les cultures fruitières dont le département peut être fier, les deuchistes peuvent contempler tout au long de la route de magnifiques maisons rénovées avec goût.

          Le chapelet de voitures s'étale sur les routes parfois ombragées, parfois ensoleillées, mais toujours agréables, ce qui dénote une sérieuse préparation du parcours. Tout le monde a le sourire: c'est la fête!

          Il est un peu plus de onze heures lorsque les titines ont droit à un moment de répit. Les organisateurs ont aménagé un arrêt dans l'une des fermes de Garonne, plus précisément la ferme n° 13 où les visiteurs ont droit à une dégustation de produits fabriqués sur place et ici, le Gers n'a rien à envier au département voisin: les spécialités sont aussi bonnes des deux côtés de la frontière!DSCF0543

          Après environ une heure de pause, les carrosses se remettent aux ordres des motos qui les conduisent, à quelques kilomètres de là au bord d'un lac, dans un lieu idyllique, un petit coin de paradis. Les deuchistes s'installent par affinité pour pique-niquer: le 32 Deuche Club se regroupe.                                                                                                        Au gargantuesque repas froid succède un long moment de repos qui se traduit soit par une sieste, soit par quelques doigts de pied en éventail: le temps semble trop court. D'ors et déjà, nul ne peut plus regretter d'être venu à Caumont. La journée est trop belle!

DSCF0560

DSCF0551

DSCF0570

          La majorité serait bien restée ici au moins jusqu'à quinze heures: malheureusement les organisateurs ont prévu un autre timing. Nous repartons donc et, quelques kilomètres plus loin, nous sommes arrêtés sur un grand parking qui semble sans issue. En fait, nous sommes stationnés dans la cour de la société Gerfran à La Réole, société spécialisée dans l'emballage des vins. En présence des "autorités" de la maison, une tombola est organisée. Les plus chanceux partiront avec quelques bouteilles (pleines) dans leur besace et chaque conducteur se verra offrir, en quittant les lieux, une bouteille de porto. Qu'il soit donc permis ici de remercier cette Société par Actions Simplifiées.

DSCF0599

DSCF0593

DSCF0598

          Les titines repartent: elles rejoignent maintenant Meilhan sur Garonne où, à la maison Labeau, la maîtresse des lieux, Claudie Labeau sélectionne une eau-de-vie de poire Williams et une eau-de-vie de prune, haut de gamme. Face à un auditoire attentif, elle explique quelques rudiments des procédés de fabrication de ces merveilleux produits et offre une dégustation de sorbet de citron vert arrosé d'une larme d'eau de vie. Un délice!!! Merci Madame!!!

DSCF0601

DSCF0600

          L'après-midi est maintenant bien avancé: les ordonnateurs de la journée nous ramènent à Caumont en passant par Marcellus, petit bourg de moins de sept cents habitants et dont le maire, Monsieur Jean Claude DERC, écharpe en bandoulière, salue chaque voiture, geste sympathique fort apprécié par tous les deuchistes.

DSCF0602.1          De retour sur le stade, une douche s'impose: elle sera la bienvenue avant d'attaquer la soirée festive et mettra les esprits en place pour mieux apprécier l'oeuvre d'art qui nous est présentée. Cette oeuvre est le résultat du travail d'un jeune compagnon qui a passé huit cents heures, outils en main, pour faire une 2CV en pierre, à l'échelle un, cette 2CV pesant un peu plus de quatre tonnes. Bien entendu, ce travail a été effectué en dehors des horaires professionnels ce qui lui donne encore plus de valeur. L'auteur, quant à lui, mérite amplement toutes les félicitations qui lui sont adressées.

DSCF0612          Au moment de l'apéritif, ce sont quatre cents personnes qui se présentent: aux deuchistes s'ajoutent des non-deuchistes qui aiment bien cette ambiance particulière. Tandis que les poulets tournent sur le gigantesque tourne-broche, tandis que les cuisiniers s'affairent sur les entrées et les succulentes lentilles, les conversations vont bon train, dans une ambiance décontractée et débonnaire.

          Le dîner commence par les remerciements aux sponsors et une deuxième tombola suivis d'une remise de récompense, cette dernière revenant à Olivier, notre cher Président, pour sa présence assidue aux rassemblement de Caumont. En effet, parmi la foule présente, c'est le seul à avoir participé aux dix concentrations.

          Personne ne se couchera avant minuit et pour les fêtards la musique ne s'arrêtera qu'au petit matin...

 

Dimanche 17 juin:

          Au lever, nombreux sont ceux à posséder le visage dans l'arrière train... Effectivement la nuit a été courte. Cet état de fait n'empêche pas les organisateurs de transpirer avant même huit heures du matin. Ils sont déjà à la tâche pour nettoyer les espaces festifs, les ranger et préparer le café, d'où l'occasion de voir des bénévoles qui n'ont pas les abatis dans la même grolle.

          A 10h 30, une quarantaine de voitures se rassemblent de nouveau aux alentours de la salle des fêtes, prêtes pour la petite balade improvisée. Et tout le monde suit maintenant la Méhari du chef de bande avec une attention particulière car les motards ne sont plus là!

DSCF0625

DSCF0626

          Nous avons la chance de découvrir encore de magnifiques paysages et, au fil des kilomètres, à très faible allure, nous attaquons un chemin de terre accueillant à souhait. Il mène droit au bord d'un lac dont l'eau chatoyante reflète le bleu du ciel.

          Ces trois petites heures de promenade permettent d'effectuer au moins cinquante kilomètres.

          Nous ne retrouvons le calme caumontois que vers treize heures, la tête emplie de merveilleux panoramas.

          Comme ici les organisateurs ne font pas les choses à moitié, ils offrent un dernier apéritif amuse-gueulé, apéro au cours duquel tous les présents les félicitent pour ce rassemblement qui restera dans les mémoires.DSCF0635

DSCF0641

DSCF0649

          En ce qui concerne le 32 Deuche Club,  il remercie le Deuch' Caumont Club pour l'accueil qui lui a été réservé, pour la parfaite organisation de ce dixième rassemblement, et pour l'entière disponibilité de tous les bénévoles.

          Rendez-vous est donné à la Gasco-Deuche au mois d'août prochain. Messieurs les caumontois, vous connaissez la route!


         


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Guylène 02/07/2012 20:56


Pour compléter le précédent commentaire, merci pour le compte rendu et les superbes photos.


Attendons avec impatience les comptes rendus Corse et Nationale


Amitiés à tous Guylène