Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

LA SORTIE DU 23 MAI

20 Mai 2021 , Rédigé par Le 32 Deuche Club

          Le 19 mai, le président et son first ministre (Emmanuel, l'amiénois et Jean, le gersois) dévérouillent les portes de nos geôles respectives. Dès lors, le problème majeur pour certains consiste à savoir comment se ruer sur les terrasses afin de mettre un terme à une déshydratation de plus en plus oppressante.

LA SORTIE DU 23 MAI

          Les deuchistes, plus pragmatiques, peu ou pas confrontés à ce problème, se posent d'abord la question de savoir si, compte tenu des directives préfectorales, la sortie du 23 mai peut être menée à bien.

           Après lecture des textes en vigueur, il s'avère que cette promenade peut avoir lieu. Ouf!!! Attention cependant de ne pas constituer des groupes supérieurs à dix personnes, mais, deux groupes de dix peuvent être distants de quelques mètres... En fait, les règles sanitaires reposent sur le bon sens!

          La décision prise, Céline, la gentille secrétaire du club, adresse à tout le monde un mail par lequel elle donne rendez-vous aux abords du stade de rugby et adresse quelques recommandations. C'est ainsi qu'une quarantaine de 32 deuchistes et trois petits molosses, représentant à peu près une vingtaine de voitures, se retrouvent avec un plaisir non dissimulé. Les larges sourires sur les trombines dénotent l'empressement de chacun à  profiter pleinement de cette première sortie de l'année d'autant que les charmants organisateurs ont sollicité Hélios, Eole, Teiva et compagnie pour une météo idéale. C'est dire que malgré les divers confinements l'ambiance conviviale du club ne s'est pas métamorphosée.

          En homme prévoyant, Mathieu a préparé un roadbook, pardon, un parfait carnet de route. A n'en pas douter, il excelle en excel !!!

          Avant le départ, le curieux peut constater que les équipages n'ont pas lésiné sur le nettoyage de leur monture et que Mathieu, toujours lui, a affublé sa Dyane de phares originaux (made in China) qui, selon l'angle de vue, donnent l'impression que son carrosse bleu est atteint d'un strabisme plus ou moins divergent. Qu'importe, si les chinois se sont penchés sur la question, c'est simplement afin que Mathieu puisse mieux voir lors de ses nombreuses escapades nocturnes (avant couvre-feu). Ghislaine, quant à elle, fait la présentation de Patrick, nouvel adhérent venu de Condom.

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          A peine sorties de Saint-Clar , les 2Cv, réparties par groupe de cinq, foulent le goudron des petites routes reliant les vallons du paysage gersois toujours aussi beau. Les moteurs se régalent de pouvoir enfin respirer en pleine nature. Finie la position statique au garage!!! Si les conducteurs sont concentrés sur la sinuosité de la route, les accompagnateurs en prennent plein la vue, plein les mirettes, plein le globe oculaire...

LA SORTIE DU 23 MAI

          Après quelques kilomètres, le premier groupe, mené par Jacques au volant de sa bleue et accompagnée de Clémence, sa petite nièce, s'arrête, avant Mansempuy,  près d'un bosquet touffu, dont le sol, parait-il, aurait été occupé, jadis, par une église dont il ne reste par la moindre trace, si ce n'est peut-être une croix, la table de pique-nique voisine n'ayant certainement jamais fait office d'autel.

          Pour l"heure, ce lieu bien dissimulé peut constituer un site idéal pour uriner à l'abri de tous regards, faire "pisser" les chiens ou camoufler des entichés avides d'une escapade bucolique, amoureuse, voire un peu plus...

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          A quelques lieues de là les groupes se rejoignent pour visiter l'église de Grazan aujourd'hui fermée et située sur la commune de Mauvezin. Cet édifice religieux jouxte les terres des parents de Lilan. Ils en possèdent les clefs.

         Lilian prétend en être le campané. En fait, il en est le carillonneur car il convient de prêter attention aux définitions suivantes:

Campané: participe passé du verbe campaner

Campane: cloche, en forme de cloche...

Campaner: pourvoir d'une cloche (ex: Monsieur X s'est campané avec Mme Y)

           De cette visite, il faut surtout retenir que Lilian en est le dernier baptisé... depuis 41 ans! De là, l'attachement normal qu'il porte à cet ouvrage!

           Malheureusement, la commune de Mauvezin ne semble pas entretenir cette église et le cimetière alentour. Par contre, elle parait se soucier des défunts qui y "séjournent". Est-ce, par hasard, dans le cadre de scrutins à venir?????

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          Même les longues pauses connaissent une fin. Aux ordres de Jacques, tous les groupes le suivent pour une destination inconnue... Il a décidé qu'aujourd'hui le déjeuner pique-niquestre aurait lieu dans la ferme qu'il occupe avec ses parents et les "2 pattes" de le suivre. Soudain, ici, rien ne manque: veaux, vaches, cochons poulets, deuchistes envahissants. Merci aux parents de Jacques de bien vouloir accepter ces derniers entre leurs murs!

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          Une fois les voitures garées dans l'enceinte de la propriété, le choses sérieuses débutent. Si l'intendance a la réputation de ne pas toujours avoir suivi, ce n'est pas le cas au sein du club où le délégué aux approvisionnements se fait à chaque fois un plaisir de se montrer à la hauteur des responsabilités qui lui ont été confiées... Merci Olivier!!!

          Le coffre de la mémère du vice-président renferme les trésors indispensables à l'apéritif... Il y a même un souffreteux de sciatique qui parvient à se bistourner pour prendre la photo du jour... Pépère (Olivier) et mémère font bon ménage...

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          Par petits groupes, les deuchistes apprécient qui le vin cuit, qui le vin pas cuit, qui le pastis, qui le floc, qui les chips... toutes sortes de subsistances propres à ouvrir l’appétit. Dans la foulée, la salle à manger se déploie, et, toujours par petits groupes, chacun de se mettre à bâfrer du rôti froid, de la charcuterie, du poulet gringalet de chez Super pas U, de la salade de pommes de terre, de la salade du jardin ... avant que les "desserteux" n'offrent cerises, galettes et autres super choux d'origine roquoise (merci tatie Nicole...).

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          A l'issue du déjeuner, refusant toute baignade dans la mare de la ferme, les deuchistes s'accordent une longue pause "palabres" dont il ressort en particulier que personne ne regrette cette journée et que tous sont prêts à revenir à la prochaine sortie. Le 32 Deuche Club n'est pas mort!!!

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          Encore par groupes, les équipages attaquent la dernière étape qui les mène à Montaut les Créneaux. Sur ces quatorze derniers kilomètres un arrêt s'impose à Nougaroulet, histoire de faire refroidir les moteurs qui ne sont pas encore parvenus à température, histoire aussi de faire pisser Rando, le titi de Brigitte. Puis, ce sont les derniers hectomètres qui mènent à Montaut.

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

          Presque 17 heures: nous voici à Montaut, haut lieu des abords du pays auscitain. Ici, le jardin caché a un mérite: celui d'être caché car pour l'heure, il ne présente aucun intérêt contrairement au cœur du village, toujours sympathique. Le tour pédestre du bourg s'impose... Le calme du village laisse à penser que Montaltais et Montaltaises font encore la sieste... (Do not disturb...)

          C'est à Montaut que les équipages se séparent, ravis, enchantés, comblés d'avoir passé une si belle journée.

LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI
LA SORTIE DU 23 MAI

    Avant de se quitter tous remercient Mathieu, Jacques et ses parents, Lilian et ses parents, l'intendant, Ghislaine, Céline, et même Sylvain qui, malgré  un syndrome dont l'élément principal est une douleur d'apparition brutale, très violente, localisée sur tout le trajet du nerf sciatique et de ses branches terminales, a effectué la reconnaissance du parcours.

                                                  

                                            Rédaction J & T (sauf la définition de la chiatique)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article