Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

CAUMONT SUR GARONNE 2015

15 Juin 2015 , Rédigé par GG

 

 

 

Le sieur Jacques II de Chabannes, alias Jacques de La Palisse affirme que:

"si pluie en novembre, Noël en décembre".

Au 32 Deuche club, un peu à l'imitation, les inconditionnels prétendent que:

"si en mai, fête de l'Ascension, en juin, à Caumont, concentration".

 

 

 

CAUMONT SUR GARONNE 2015

Aussi, est-ce avec une certaine impatience, qu'un groupe de 32 deuchistes attendait juin 2015 pour deuchement se faire  véhiculer à Fourques, base du campement de cet évènement tant attendu.

En ce vendredi 12, dès 16h30, aux abords de la salle des fêtes, les trois équipages auscitains découvrent le site de cantonnement mis à la disposition des participants. Machinalement, comme attirées par des aimants, les Deuches se dirigent à proximité immédiate du bivouac des "Deuches des Gaves réunis" dont le Président, l'avenant Jean Claude, a déjà délimité l'espace indispensable à son équipe. Dès lors, de sincères poignées de main sont partagées tandis que fusent les premières plaisanteries.

Pour l'heure, le ciel ne sanglote même pas, ce qui permet de s'installer au sec. Cependant, il convient de faire preuve d'un certain optimisme pour présumer que les conditions météorologiques resteront identiques durant tout le week-end. L'espoir et l'isouciance constituant les qualités premières des 32 deuchistes, chacun, intérieurement, aspire à un ciel dénué de toute tache, même à l'heure du coucher du soleil.

Petit à petit, venus de la campagne gersoise, des faubourgs d'Agen et même d'ailleurs, le club saint-clarais fait montre d'une forte participation à ce rassemblement. Parmi les "mordus", sur le coup de 20 heures, il ne manque plus que Dupon (T ou D) qui rejoindra demain, dès l'aube.

Doté d'un esprit pratique, réaliste, Philippe a amené un barnum qui, adjacent à celui de Sylvain, constitue la salle à manger et le salon du 32 Deuche. Ce PC qu'un "éminent" journaliste togolais bien pensant aurait surnommé "hapatam de circonstance" s'avère particulièrement apprécié dès les premières gouttes de pluie qui s'invitent à l'apéritif amuse-gueulé, apéro offert par Bernard, le Périgourdin, à l'occasion de son n-ième anniversaire. C'est alors l'occasion de constater que le doyen du club et le benjamin sont présents: une photo, voire deux, s'imposent!

Avant le lever du verre de l'amitié, Olivier annonce le décès de Monsieur Cabiac, père de Christian. Spontanément chacun a une pensée pour ce grand-père bien connu dans le club, pour son adorable épouse, pour sa famille en général et pour Christian qui, ne l'oublions pas, fut le fondateur du 32 Deuche Club.

Malgré cette triste nouvelle, les deuchistes, dans une ambiance conviviale, passent à table: les tirelires à langoustes crient famine!

CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015

A l'issue du dîner fraternel, presque pantagruélique, à l'issue d'un "décapage" de crocs où la moindre prémolaire n'a pas été oubliée, à l'issue d'une vidange crépusculaire voire foncièrement nocturne, les deuchistes rejoignent leurs baraques de toile. Les dames aspirent à se retrouver rapidement enlacées par les bras du cher Morphée, les hommes, quant à eux, préférant ceux de sa soeur... Les yeux ne sauraient tarder à dormir...

Samedi 13 juin:

Vers huit heures, le crissement des fermetures à glissière des ceintures de chasteté, celui des braguettes et des toiles de tente, indiquent le réveil du camp, la fin de la grâce matinée. Au sortir de ces abris de fortune apparaissent des mines dont la marque des oreillers témoigne de la profondeur du sommeil. L'oeil hagard, chacun scrute le ciel implorant en silence un bleu azur pour la journée à venir.

Au petit déjeuner, il apparait que les deuchistes se montrent beaucoup moins jacasseurs que la veille. Les "bavarderies" débuteront après la complète digestion du café matinal, en fait, quelques minutes avant le départ de Fourques, en direction de Caumont où sera donné le départ de la balade prévue.

Un ciel maitenant lumineux éclaire le stade de football offrant à chaque Deuche un rayon personnel lui permettant de se distinguer des autres. Un air de fête flotte sur Caumont... le café offert par les organisateurs achève le réveil des participants qui, dès dix heures, prêtent une attention plus ou moins particulière aux recommandations de Jacky, Président du club hôte. Qu'importe! les consignes de sécurité auront été rappelées: à charge pour chacun de les respecter pour le bon déroulement de la manifestation.

Pour sa part, le 32 Deuche Club, sur les pare-brises alignés, lance ses invitations à la Gasco-Deuche...

CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015

Au cadran solaire du stade comontais, il est  dix heures lorsque un peu plus de 160 bolides sont "lancés" sur un circuit d'environ quatre vingts kilomètres, circuit tracé autour de Marmande. Bigarré, sonore, presque tintamarresque, le convoi traverse Caumont pour le plus grand plaisir de photographes amateurs qui se contentent habituellement, sur le canal voisin, de quelques clichés de "paquebots" bien beaux, voire de bateaux  "pas que beaux". Quelle diversité aujourd'hui d'autant que si rien ne ressemble plus à une 2CV qu'une autre 2CV, pas une 2CV ne ressemble à sa soeur, chaque propriétaire projetant son grain de sel et sa personnalité sur sa monture. A ne rien y comprendre...!!!

Au sein de cet interminable cortège, bien que ravis, les puristes regrettent en silence l'intromission de quelques véhicules qui, bien qu'anciens, ne relèvent en rien de la marque chevronnée... Un combi doit rester chez WV, un Tube chez Citroën. Depuis quand mélange-t-on les torchons et les serviettes?... Depuis quand mélange-ton les Officiers de marine et les Officiers mariniers? Depuis quand mélange-ton la basse noblesse à un peuple fier???

Ces considérations entendues les 2CV prennent la route qui mène à Cocumont où un arrêt est programmé à la cave locale: ici, face à un certain brouhaha incorrect de la part de certains deuchistes, des oenologues donnent quelques  explications quant à l'origine des cépages, quant à certaines données chiffrées, s'efforçant au passage de s'abstenir de tout commentaire quant aux mélanges pratiqués... La dégustation qui s'en suit confirme le pourquoi de certains silences... Tous les vins ne sont pas appréciés!

Qu'importe? L'important, c'est le geste!

CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015

Cette pause a un mérite: elle ne s'éternise pas au dela de délais raisonnables. Vers treize heures, bicylindres garés à l'ombre, chacun a jeté son dévolu sur son aire de pique-nique dans le  petit bois du lac de Beaupuy. Le ciel maintenant bleu, le site agréable et la bonne ambiance générale ouvrent l'appétit. Les 32 deuchistes ne sont pas les derniers à dégainer les "opinels" pour saucissonner et partager le pâté "maison", bien entendu!

Woody a faim, au point tel qu'on ne l'entend plus... ou presque...

A l'heure de l'Arabica, les yeux mi-clos, certains ont déjà entamé la digestion. Les dames causent...

D'autres plus éveillés entament une partie de pétanque où la belle et la revanche ne resteront pas dans les annales de la presse provençale. Sans coup férir, un marseillais pourvus de boules parallélépipédiques aurait remporté toutes les parties: Jean-Pierre, Nounours et Stéphane en auraient été vexés.

CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015

Après Beaupuy, virant toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, les 2CV continuent de contourner Marmande et arrivent, vers 16h30 à Fourques, sur le lieu de campement, sur le lieu du repas festif.

A la descente des voitures chacun a déjà prévu ses occupations dans un ordre chronologique parfait: tandis que certains s'octroient le plaisir d'une douche, d'autres se rincent "bièrement" le gosier et vice-versa de telle manière, qu'à l'heure de l'apéro personne ne sera deshydraté et tout le monde sera propre. A l'issue de maintes considérations positives sur la balade du jour, vers 20 heures le 32 deuche Club rejoint la table qui lui a été réservée dans la salle des fêtes. L'ambiance générale des 450 rationnaires est au beau fixe: la soirée devrait être belle...

Cependant, force est de constater qu'un trop grand nombre de convives dans un local fermé, convives constitués en partie de villageois non deuchistes, engendre un bruit tel que les pavillons sensibles ne supportent pas tant de décibels à la fois... Aussi, afin d'éviter tout traumatisme sonore, certains 32 deuchistes ne s'éternisent pas à table et ce, malgré la bonne ambiance... Au sortir de la salle, il pleut, il pleut encore... L'impact des gouttes de pluie sur les toiles de tente endormira leurs occupants ou aura l'effet inverse.

Quoi qu'il en soit, ce samedi peut être considéré comme une bonne journée!

 

Dimanche 14 juin:

Ce n'est qu'au petit matin que la pluie a cessé. Les toiles humides et un ciel menaçant n'incitent pas forcément à faire la balade matinale prévue ce jour.

Les diverses opinions étant prises en compte, il est décidé à la quasi unanimité de ne pas effectuer cette sortie d'autant qu'une rumeur laisse entendre que les chemins empruntés laissent à désirer. En conséquence, chacun de démonter son campement, de ranger sommairement ses affaires dans les voitures et d'attendre le retour des 4 courageux partis découvrir les secrets de quelques pistes. Ils reviendront ravis de leur périple. Les sédentaires du jour sont également enchantés d'avoir pu se reposer quelque peu, d'autant que les basses de la musique de la salle des fêtes les ont passablement perturbés jusqu'au petit jour.

Vers 13 heures, les couverts ont pris position autour des assiettes propres. Le club s'offre un dernier déjeuner convivial au cours duquel chacun propose ses restes de pique-nique. Nul ne repartira le ventre vide!!!

Pour diverses raisons pas forcément définissables, cette édition caumontoise ne restera pas dans les mémoires, malgré une présence d'équipages égale aux années précédentes. Souhaitons que la prochaine, avec un retour à Caumont, connaisse un plus grand succès.

En tout état de cause, les organisateurs méritent un très grand merci pour leur accueil, leur disponibilité et leur gentillesse.

C'est avec plaisir que le 32 Deuche Club les attend à Saint-Clar, accompagnés de tous leurs acolytes.

CAUMONT SUR GARONNE 2015
CAUMONT SUR GARONNE 2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article