Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE 32 DEUCHE CLUB

LA GASCO-DEUCHE 2014

26 Août 2014 , Rédigé par GG Publié dans #Automobiles

Préambule:

Après le décès de Pierre-Yves, instigateur de la Gasco-Deuche, le Conseil d'Administration du 32 Deuche Club se pose la question de s'avoir s'il serait de bon ton d'organiser une édition 2014 de cet évènement majeur de l'association.

Les avis sont partagés: dans le souci de rendre hommage à ce personnage inoubliable, les uns préconisent le maintien de la manifestation alors que les autres optent pour une trêve. Face à ce dilemne, au cours d'une réunion mensuelle, Olivier, le Président, conformément aux statuts du club, décide d'un vote dont les résultats ne font pas ressortir une flagrante majorité.

En fait, ce n'est qu'à la demande des enfants de Pierre-Yves que la décision est prise de relancer un nouveau rassemblement. C'est pour Antoine et Boris une manière de faire un petit coucou à leur papa.

Mai 2014:

Dès 2009, année de la première Gasco-Deuche, Pierre-Yves avait distribué aux membres du bureau les rôles en se gardant une grande partie de "l'Administration", espace souvent critiqué mais indispensable à la réalisation d'un tel projet.

Pierre-Yves absent, il convient maintenant de se répartir les tâches, la première d'entre elles consistant à en faire l'inventaire. Usant de son expérience en la matière et des ses relations privilégiées avec Pierre-Yves, c'est à cela que se "dépense" un membre du bureau, cette recherche constituant le canevas de la réunion du mois de mai, ordonnée par le Président et ordonnancée dans les "dépendances" de son domicile.

Moyens ausio-visuels en service, commentaires et autres propos réfléchis fusent de toutes parts, les volontaires ne manquant pas pour "s'approprier" telle ou telle besogne. Cette réunion, rondement menée, s'avère positive et comme dirait un Capitaine de Frégate de notre chère Royale s'adressant à ses mousses: "il n'y a plus qu'à..."

Malheureusement, au moment où Olivier s'apprête à lever la séance et à offrir l'apéritif "pré-pique-nique", un membre du bureau, taiseux jusqu'à présent, effectue une défécation nerveuse  à priori préméditée: il s'élance dans une diatribe totalement hors sujet, annonçant à haute et forte voix, pas toujours intelligible, sa décision de ne participer en rien à la Gasco-Deuche. Et dire que c'est lui qui, au sortir du cimetière de Préchac, préconisait de se serrer les coudes... Qu'importe, car cette hablerie mal venue n'émeut personne parmi l'assistance. Au contraire, elle ne mobilise que des forces vives...

Mardi 19 août 2014:

Les membres du Conseil d'Administration se réunissent une dernière fois avant la grande fête. Tout semble calé: il ne reste qu'à prier Sainte Météo afin que les réjouissances se passent sous un ciel clair.

Vendredi 22 août 2014:

Le Sporting Club Rugby de Saint Clar met à la disposition des gasco-deuchistes ses installations; il convient donc aujourd'hui d'ôter la chape de sueur des athlètes qui règne sur le stade, et de positionner intelligemment tous les éléments afin de recevoir dans de bonnes conditions les participants à ce rassemblement. Pour ce, au contraire de ce pensait le seul et unique alarmiste du club, les volontaires ne manquent pas. Hommes et femmes, dès dix heures, se mettent au travail en se répartissant les besognes.

Alors qu'une équipe de professionnels érige le grand chapiteau, les bénévoles, après avoir dressé leur propre campement, montent le petit, celui qui servira de point d'accueil et éventuellement de deuxième "salle à manger". Parallèlement, René, le Bocuse du club, se penche sur ses fourneaux. Praticien averti de la cuisine collective il prépare le déjeuner pour la bande de "fines gueules" qui rejoindront sa table.

Les deux chapiteaux peuvent maintenant recevoir tables et chaises: cette phase d'aménagement s'avère être la plus fatigante. Cependant, eu égard à la quantité et à la qualité des vaillants du jour, elle est menée tambour battant sans que personne n'en sorte éreinté. En fait, il n'est pas encore midi et le gros de l'ouvrage est déjà terminé.

Lorsque tintinnabulent les verres de l'apéritif tant attendu les premiers gasco-deuchistes franchissent le portail du stade. Comme d'habitude, ce sont les amis du club des Deuches des Gaves Réunis qui ne tergiversent pas pour trouver leur emplacement et monter leur bivouac.

Les amuse-gueule terminés, le 32 Deuche se met à table: René s'active maintenant aux grillades.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

Comme de coutume, ce déjeuner se transforme en un pur moment de félicité. Le sieur Weight Watcher et son collègue Pierre Dukan seraient déconcertés de constater la capacité d'absorbtion des deuchistes car, au delà du fait que la cuisine soit excellente, les langues se délient et les plaisanteries fusent de toutes parts, ce qui stimule un peu plus l'appétition.. Pour le 32 deuchiste la Gasco-Deuche commence!!! Le repas, bien que dépourvu de pantagruélisme, s'éternise quelque peu, juste ce qu'il faut pour bien apprécier, à sa juste valeur, l'arabica proposé.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

Vers quinze heures les activités reprennent de plus belle. Les hommes les plus forts montent la buvette, rond-point incontournable des deux jours à venir. Les serveurs prennent leurs repères. Christian met en marche la locomodeuche à laquelle il attelle le wagon Citroën. Jean Pierre lave avec méticulosité le train de la Gasco. D'autres "costauds" positionnenent la scène, Guillaume gère la partie technique. Quant aux dames, après avoir fait la vaisselle, le nettoyage de la salle, elles préparent avec force commentaires les pochettes qui seront offertes aux participants.

Bref, à dix sept heures les bénévoles peuvent se targuer d'avoir fait du bon travail. Ils se préparent, à l'issue d'un pique-nique nocturne modéré, à passer une bonne nuit car ils savent que demain la journée sera longue. Deux heures avant l'adoption de la PPP dans leur maison de toile (position parallèle au plancher et au plafond), ils s'accordent le plaisir de mesurer la beauté d'un coucher de soleil sur les terres de Lomagne, phénomène impalpable incitatif à quelques rêves.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

Auparavant, au long de l'après-midi les gasco- deuchistes sont arrivés et se sont installés. Certains, dans un souci de prévention d'un éventuel phénomène de déshydratation, abordent rapidement le bar qui ne fermera ses portes que tard dans la nuit. Deux ou trois énergumènes y prendront presque racine pour le plus grand plaisir des "cabaretiers" du jour.

Samedi 23 août 2014:

Dès l'aube, peut-être même avant, l'infatigable Stéphane prépare le café. Il assiste au défilé des premiers assaillants des toilettes aux visages encore frappés de la cicatrice du dormeur, il assiste à l'arrivée des premiers prétendants à la douche et, sans le vouloir, assiste ainsi à un défilé impromptu de pyjamas bigarrés sortis de l'imagination de Jean Paul Gaultier, ou de chemises de nuit plus ou moins échancrées sorties des ateliers du curieux John Galliano ou du singulier Karl Lagerfeld.

La faune du stade se réveille lentement: elle ne prend vie que vers neuf heures. Sainte Météo a exaucé les voeux demandés: un petit soleil sympathique baigne sur Saint-Clar, aujourd'hui capitale de la 2CV.

Les premiers deuchistes se présentent au stand d'accueil où les formalités se déroulents sans encombre. Parallèlement une joyeuse bande de 32 deuchistes féminines proposent à la vente les gadgets de leur club préféré.

A dix heures Olivier, le Président, donne le départ de la balade, non sans avoir auparavant rappelé quelques consignes de sécurité élémentaires pour certains, pas forcément évidentes pour d'autres... Guylène, au portail du stade, Canon en main, "fusille" chaque véhicule, constituant ainsi pour tous un énorme paquet de souvenirs bien colorés. (voir la galerie photo du club, à partir du site: www.le32deucheclub.fr).

Les quatre vingt quatre 2CV et dérivés abordent une partie du centre de Saint Clar où la maréchaussée locale, fidèle partenaire du 32 Deuche Club, immobilise temporairement la circulation afin que le convoi coloré à souhait ne se disloque.  Les conducteurs des voitures arrêtées semblent prendre plaisir face au spectacle qui leur est proposé. Beaucoup n'hésitent même pas à applaudir! Puis, au sortir de la ville par la départementale 40, les équipages deuchistes prennent la direction de Peyrecave et appréhendent sans tarder les charmes de la campagne gersoise dans laquelle, entre ubacs et adrets,  sillonnent des chemins sympathiques menant toujours vers un site plus merveilleux que le précédent.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

A Gimbrède une pause s'impose: elle permet avant tout de découvrir la place cernée de maisons à colombages qui semblent respirer la quiétude de la campagne environnante. Les amoureux de l'art en profitent pour découvrir la magnifique église récemment repeinte par un artiste du pinceau, un virtuose du rouleau, l'ami Olivier, peintre de profession et Président du 32 Deuche Club. Il a exécuté un travail remarquable dont le niveau de finition ne peut relever que d'un compagnon, titre qu'il possède mais au sujet duquel il ne parle jamais. C'est un trop modeste!!!

Après presque une heure d'arrêt, les bycilindres ont refroidi. Il est temps de repartir car les 2 CV sont attendues chez Monsieur et Madame Jacques Carayon à Castet-Arrouy. La récolte de la soixantaine d'hectares de noisetiers qu'ils possèdent les amène à fabriquer de l'huile et de la farine de noisettes, bien entendu! Comme souvent dans le Gers l'accueil dans cette propriété s'qvère chaleureux.  Nombreux sont ceux qui, pour les remercier de leur hospitalité, se dirigent vers la boutique effectuer de menus achats avant de déplier les ustensiles de pique-nique indispensables au déjeuner prévu sur place. Les deuchistes s'éparpillent et, crescendo, font délicatement claquer les mandibules sans omettre de liquéfier les amygdales en trinquant d'abord avec l'ami(e) Modération.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

Après un long temps pour se sustenter, certains envisagent un repos des paupières. Malheureusement, le ciel se couvre quelques instants et trois gouttes mettent promptement fin au désir de la sieste. Tables, chaises, glacières rejoignent les coffres en moins de temps qu'il ne faut pour le dire... Au sortir de la ferme, le ciel s'azure de nouveau. A allure toujours très modérée, le cortège polychrome rejoint Saint-Clar, sur le coup de quinze heures. Certains n'hésitent alors pas à se replonger dans le somme entamé précédemment.

Le stade connait d'abord une ambiance tranquille. C'est le moment choisi par Vanessa et Sarha pour organiser un concours de dessins à l'intention des enfants, concours dont il ressort que tous les garnements en ressortent gagnants. Merci les filles!

L'espace sportif commence à s'agiter à partir de dix neuf heures, heure à laquelle les gosiers donnent signe de vie... A la buvette, que ce soit à la pêche ou natures, les demis coulent, coulent et coulent encore... Les serveurs dégoupillent le troisième fut de bière pour le plus grand bonheur des trousse-pets qui, pendant que les parents se soignent autour du comptoir, profitent de la bonté de Christian, le préposé à la conduite de la locomodeuche. Les tours de manège n'en finissent pas.

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014

Avant l'apéritif, nos amis landais se "chaussent de leurs échasses" et satisfont, "du haut de leur hauteur", quelques besoins bien naturels. Ceci constitue une phase de mise en forme afin d'assurer l'animation de début de soirée. En même temps, pendant que l'équipe du traiteur dîne, les "locomotives" du 32 Deuche Club préparent le service, les "wagons" du même club, quant à eux, attendent d'être servis... Un bison futé, tel un goupil espiègle constate que ces wagons restent au rang...

Vers vingt et une heures, avant que le service ne commence, Guillaume demande aux bénévoles du club de se rassembler et s'adressant au reste des deuchistes rend un vibrant hommage à Pierre-Yves, suivi d'une minute de silence. Emus, de nombreux saint-clarais se laissent aller à quelques larmes. Félicitations à Guillaume qui sait passer de la plaisanterie aux choses sérieuses en trouvant, selon les circonstances, le mot et le ton adéquats.

Le service commence. Tels des étudiants au restau U, les convives rejoignent la chaine: ils sont servis par un personnel dévoué. Puis, rapidement, Guillaume reprend le micro afin de commenter, parfois avec un zest d'accent zitronesque, le tiercé du jour. A ce moment, quitte à perdre, tout le monde joue.  La soirée est lancée: elle se compose principalement d'humour, de sourires et de danses!! Les soucis et tracas quotidiens s'effacent, comme par enchantement... Ce soir, la vie parait plus belle! surtout lorsque les arômes de brûlot parfument l'atmosphère.

Ce bonheur trop éphémère dure une bonne partie de la nuit: il explique, le lendemain, quelques réveils ténébreux, nébuleux, difficiles...

Dimanche 24 août 2014:

Comme la veille Stéphane prépare le café, comme la veille il a droit aux différents défilés vestimentaires...

Les premiers gasco-deuchistes venus de loin quittent le camp. Leurs sourires témoignent du plaisir qu'ils ont pris à participer à ce rassemblement. Les autres attendent avec impatience la bénédiction des voitures, instant fort de cette concentration. Pour la circonstance, un des sous-papes du Vatican a désigné l'abbé Terave, lui même petit-fils de moine cénobite et fils d'archevêque. Afin d'accomplir sa mission, l'ecclésiastique se fait accompagner d'un enfant de choeur déjà tonsuré dont il assure régulièrement l'éducation religieuse, mais pas que... Le gamin "en clair" et le prêtre "en foncé" offrent une prestation de première qualité incitant parfois le fidèle à un léger rictus proche du sourire, voire du rire, voire de la franche rigolade... A l'issue de cet "office" religieux, l'abbé Terave donne la parole au Président du Club et au Maire de la commune. Les deux personnages remercient les deuchistes pour leur présence et les "religieux" pour leur cérémonie parfois empreinte de gravité.

Aux ordres de Guillaume, la cinquantaine d'équipages encore présents se lance de nouveau sur les départementales gersoises pour une trop brève balade qui les mène sur le circuit d'auto-cross de Tournecoupe. Outre le plaisir de faire un tour de circuit à allure modéré, ou presque, les gasco-deuchistes font connaissance d'un couple de jeunes mariés, les propriétaires des lieux. Ces derniers, ravis de cette visite, offrent un copieux apéritif superbement olivé, chipsé, cacahuété. Cette pause relativement longue permet aux amateurs de voitures de contempler quelques tacots dans un état exceptionnel. De retour à Sain-Clar sur le coup de treize heures, les deuchistes profitent des installations encore en place pour pique-niquer à l'ombre. Leur départ est échelonné: tous promettent de revenir pour la prochaine édition.

Vers quatorze heures ne restent que les bénévoles. Maintenant expérimentés, malgré la fatigue, ils mettent moins de deux heures pour rendre au stade et aux différentes installations leur état initial. 

Pour eux qui se sont tant donnés, la Gasco-Deuche 2014 se révèle comme une réussite totale. Par leur travail et leur disponibilité, ils espèrent avoir fait plaisir à Pierre-Yves qui, de là-haut, a dû parfois franchement se marrer!: c'était l'un des objectifs de la fête!

Pour l'heure, le 32 Deuche Club remercie Monsieur le Maire de Saint-Clar et son équipe municipale, les services techniques de la commune et les différents partenaires pour leur aide précieuse.

Rendez-vous en août 2015 !!!

LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
LA GASCO-DEUCHE 2014
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article